La trompe de chasse au coeur des Deux-Sèvres

L'association
Accueil >> Le Rallye de La Sorinière >> L'association

L'association

La boutique Besoin de nos services ?

Newsletter

Pour vous inscrire, merci de renseigner le champ ci-dessous :



L'origine

Le Rallye de la Soriniére crée le 17 octobre 1986 à Parthenay doit son nom en premier lieu au lieu dit "La Soriniére de Clavé" ou le Rallye se réunissait à sa création. Cet ensemble est né de la rencontre de passionnés de la nature sous toutes ses formes : passionnés de la chasse, des chevaux, des chiens ou de la trompe de chasse. La tenue est vert forêt, parement et gilet lie de vin avec galon de vénerie pantalon noir. Elle est héritée directement de la famille Bordier Georges. Le bouton représente la célèbre tête de loup visible à la maison du garde en forêt de Saisine, prés de St Maixent l’Ecole (79) . Ce bouton personnalisé du signe distinctif "Rallye de la Soriniére", est représentatif de l’équipage Rallye Valette crée en 1867 par la famille Bordier qui chassait le loup dans cette région.

 

 

Les rencontres et échanges avec d ‘autres équipages

Le rallye de la Soriniére a toujours affirmé sa vocation d’ouverture vers les autres équipages de la région et au-delà. Fréquemment des rencontres sont organisées au local de l’association permettant des échanges intéressants entre initiés de différents horizon.

 

 

L’esprit d’ouverture sur les autres associations ou Sympathisants

Mais l’esprit d’ouverture de la Soriniére ne se limite pas aux rencontres ‘’familiales‘’au sein du monde de la trompe. Ainsi, la Soriniére a participé déjà à plusieurs reprises à l’animation des festivités de Parthenay au même titre que d’autre associations. Autre exemple récent avec la participation de cavaliers et divers figurants aux célèbres fêtes de St Jacques qui donne en spectacle la reconstitution de l’histoire locale. Témoin de cet état d’esprit, le spectacle donné à la Roche Faton au profit de la Banque Alimentaire ou bien chaque année la participation au téléthon. Et la liste est encore longue.....

 

 

A la Rencontre du Public

A travers ses nombreuses participations aux animations locales et régionales, (aussi bien des fêtes religieuses, laiques, fêtes de chasse, fêtes de la musique, rencontres culturelles, concours ou manifestations diverses), le Rallye de la Soriniére entend faire partager au public une certaine idée de la tradition et de notre identité collective. Le public sait généralement comprendre et aimer ce qu’on lui explique avec passion et sincérité. A titre d’exemple chaque année Le Rallye de la Soriniére célèbre la fête du Saint patron St Hubert dans une commune différente ce qui donne toujours lieu à de sympathiques rencontres.

 

 

Le Festival nature et terroir

Le Rallye de la Soriniére a organisé durant des années le ‘’Festival Nature et Terroir’’, Exemple vivant de ce que peut être une fête au sens le plus ouvert, quand on a pour ambition de rassembler tous les amoureux de la Nature.... et ils sont nombreux. Ces manifestations ont permis à chacun de découvrir l’infinie diversité des traditions aussi bien que l’évolution de ces derniéres. On a vu ainsi s’y rencontrer tous les passionnés de la pèche, de la chasse et de la nature en général.

 

 

Perpétuer la Tradition

Le monde de la trompe est souvent associé exclusivement à la Vénerie et de ce fait souvent mal connu car limité à cette vocation. On oublie qu’il participe aussi à la communion entre générations, à l’identification de nos racines, au même titre que les recueils de chansons ou histoires anciennes que l’on collecte si précieusement aujourd’hui auprés de nos ainés. Le Rallye de la Soriniére a conscience qu’il lui faut aller à la rencontre du public, non seulement pour perpétuer une tradition bien française, mais aussi pour lever un certain nombre d’a priori ou malentendus qui s’attachent à la pratique de la vénerie et par effet miroir a celle de la trompe de chasse.

 

 

Développer la communication au sens le plus large

Mais perpétuer la tradition ne veut pas dire pour autant se fermer aux moyens modernes de communication. Internet offre en ce sens de nouvelles perspectives à ceux qui cherchent à conjuguer tradition et modernité. En créant son site Internet, l’association a pour objectif à la fois d’éveiller la curiosité et la fibre musicale parmi les jeunes générations et faire découvrir à un plus large public les accents si variés, si chaleureux de cet instrument hors du commun.

 

 

Développer la vocation école de formation de trompes.

Dans cette optique de prosélytisme, le Rallye de la Soriniére a crée une école de trompe, agrée par la F.I.T.F et s’est donné au fil des années les moyens de cette ambition (initiation débutants, stages de perfectionnement, découverte de jeunes talents, organisation de concours etc......). Un moniteur des stages régionaux, membre permanent de la Soriniére, anime la formation et les entrainements. Un projet est en cour, prévoyant un rassemblement des sonneurs des Deux Sèvres, prélude à l’organisation d’un concours départemental en concertation avec les instances concernées.

Initiation des débutants et perfectionnement individuel le  mercerdi  à Veluché Chez Mr et Mme THIOLLET à 20H3O.

Entraînements groupe le vendredi à 20H30 à la Prée de Parthenay.

La Soriniére reçoit toujours volontiers des candidats individuels désirant sonner en groupe. L’ambiance est conviviale pour ne pas dire familiale, chacun y trouve sa place.

 

 

Organisation du concert des 2Oans le 28 octobre 2006 en l’église St CROIX de Parthenay.

Dans la logique de sa "profession de foi" la Soriniére a organisé le 28 octobre 2006 un concert d’orgue et trompes en l’église de St Croix ou se sont donnés rendez-vous tous les passionnés de musique mais aussi profane ou non initiés. Le rallye y a donné à découvrir une partie de son répertoire à travers une très large palette d’expression : Fanfares de vénerie, Fanfares de circonstances Harmonies religieuses, dédicaces, Harmonies solo, duo, trio et groupes, etc.... . Les accompagnements à l’orgue ont été de Jean-Marie Boutin titulaire de l’Orgue de St Croix ; Les intermèdes historiques ont été commentés par Claudette Jouanneau.

 

 

C’est dans le respect d’une éthique dans nos actions au travers des années, et par une amélioration permanente, que nous pouvons contribuer à illustrer, faire accepter et transmettre notre passion. Avec vous, à votre écoute, nous irons toujours plus loin dans notre idéal.